Et si on s’essayait au golf ?

Notre partenariat avec Rêves Suisse date de quelques années déjà. A chaque fois, c’est une aventure inédite qui nous est proposée ! Nos élèves ont tous fait du minigolf dans leur vie, mais cette fois-ci l’occasion leur a été offerte de se mettre dans la peau d’un vrai golfeur ! 24 juin jour J, découverte d’un grand green dans un somptueux décors naturel, de l’univers d’un sport habituellement pratiqué dans les milieux aisés… mais qui tend toutefois à se démocratiser.

C’est avec attention que nos jeunes golfeurs « en herbe » ont écouté attentivement les règles à suivre, appris à adopter la bonne posture pour tenir le club et taper de manière à ce que la balle roule… jusque dans le petit trou. Tout un art !

Un grand MERCI aux bénévoles qui se sont transformés, le temps d’une journée, en formateurs aguerris et qui ont su communiqué leur passion à des jeunes curieux et tout sourire !

Journée forestière

Ensemble, prendre soin de notre propriété de 1,2 hectares comme si c’était la nôtre… c’est une tradition de l’ÉPA qui se vit annuellement ! Une journée forestière à l’attention des élèves et des collaborateurs de tous les secteurs confondus. Vêtus d’habits « pas dommages », équipés des protections nécessaires, nous voici tous à pied d’œuvre, prêts à recevoir nos missions pour cette matinée active et pratique.

Tout d’horizon des postes au programme :

  1. Bûcheronnage : Abattage et débitage d’arbres. Fendage de tronc. Entassement des bûches créées.
  2. Tonte et débroussaillage : Entretien des haies et des espaces verts autour de la propriété.
  3. Préparation du repas : Confection et distribution du goûter. Préparation du repas de midi (Sanglier à la broche et accompagnements)
  4. Ramassage des branches et compostage : Ramassage des branches coupées ou tombées en forêt
  5. Restauration des bacs de plantes aromatiques : Décapage du support de bacs et construction de bacs neufs pour les plantes aromatiques en atelier.
  6. Entretien des Tilleuls : Tonte du gazon, coupe de la haie, pose de barrières, nettoyage et désherbage autour des Tilleuls.
  7. Fendage et entassement des bûches : Approvisionnement du four à pain en bois, fendage et entassement de bûches

Nous avons profité de cet élan pour inaugurer notre Roulotte, destinée aux élèves pour les temps de pause et de distribution des goûters.

L’après-midi s’est organisé autour d’un tournoi de basket et les plus motivés ont poursuivi les travaux qui restaient à finir.

Un grand MERCI à toutes celles et ceux qui ont œuvré et participé à cette journée physique, efficace et conviviale. Le « avant / après » était REMARQUABLE à tous points de vue ! 

Écoute mon histoire…

Tu veux bien lire une histoire à Nawa ? Ouvrir un livre… lire à haute voix… et pour un chien en plus ?! C’est pas un peu bizarre ça ?

C’est pourtant l’expérience proposée par Mme Corinne Leboissard (enseignante de français  et spécialisée en alphabétisation pour les jeunes et les adultes) à des élèves en difficulté dans leur apprentissage de la lecture ou carrément bloqués par des difficultés de dyslexiques, dysorthographie ou en peine dans le décodage des lettres et des sons.

Mme Leboissard a adopté, il y a quelques mois, une petite chienne Golden Retriever, répondant au doux nom de Nawa. L’ÉPA est le lieu où s’exerce son éducation canine comme chien médiateur, aux côtés de Tahiti (notre chien médiateur) et de son maître Stephan Läng. Ainsi, l’expérience acquise durant ces 4 avec Tahiti, dans dans notre classe de médiation animale, nous permet aujourd’hui de devenir un lieu de formation. Nos élèves sont eux aussi gagnants en devenant les premiers testeurs de la démarche proposée, celle de lire pour un chien.

Objectifs visés 

    1. L’élève lit un livre de son choix au chien. Il (re)trouve son audace de lire à voix haute et (re)découvre sa voix.
    2. Le chien ne juge pas, ne corrige pas, ne critique pas, il est simplement présent et il écoute…
    3. L’animatrice aide l’enfant pour une difficulté à lire, à sa demande uniquement.

Plouf matinal

Mais ils sont tombés sur la tête ou quoi ? De se lever de si tôt matin pour piquer une tête dans le lac ? Non, visiblement celle-ci semble bien vissée sur leurs épaules et surtout déterminée à relever le défi de goûter à ce bonheur aquatique inédit et matinal.

Islam FARAG, initiateur de cette idée nous l’explique :

Nous voulons cette année pousser les jeunes en dehors de leur zone de confort pour travailler un peu plus leur mental. S’extraire d’un lit douillet plus tôt que d’habitude, tomber le pyjama pour enfiler le costume de bain et se lancer dans l’eau fraîche va vous bousculer, mais aussi vous booster pour le reste de la journée… sans compter la fierté de l’avoir fait !

 Nous avons proposé ce projet au groupe d’Héliode et tous l’ont accepté ! L’idée est de pouvoir revivre cette expérience d’ici la fin de l’année.

 Un grand MERCI aux collègues Eric, Karin et Rachel qui ont assuré ce matin-là la logistique “supporters – linges-de-bain – petit déjeuner ” 

Tournoi de foot à Dombresson / FR ME 19.09.18

Nous avons presque gagné la première place ! ça s’est joué à rien…

C’est sur ces mots que l’entraîneur de l’équipe s’est adressé à ses joueurs et au reste des élèves, venus fêter les deux coupes rapportées de cet après-midi de tournoi de foot interinstitutionnelle (dont la plus belle, la coupe du fair-play !)

On menait bien le jeu et là, un but qui venait de nul part a fait basculer le score !

Et de faire un parallèle avec la vie d’écolier.

Souvent c’est un détail qui nous fait passer à côté du but que nous nous sommes fixé :  un coup par derrière, une insulte, une attitude irrespectueuse, un mensonge…

Tous les jours, il faut être stratégique, se mettre en bonne posture et faire des choix personnels qui vont impacter notre journée. Par exemple, si je choisis de mettre un pantalon ou un jogging pour me rendre en classe, c’est déjà une manière de me conditionner pour étudier…

Quel est votre but  ? Au sens propre, comme au figuré ? Marquez de nombreux GOOAAAL cette année les jeunes ! Faites-vous confiance ! Ne lâchez pas le but des yeux, ni votre ballon…

On a sablé le rimus à la santé de ceux qui ont couru sur le terrain, de ceux qui les ont soutenus et aux succès futurs de quelque nature qu’ils seront !