L'ÉPA

Donner envie de s’engager dans les apprentissages

Nous accompagnons nos élèves dans leur programme de 3ème à 11ème Harmos. Nous les soutenons dans leur progression scolaire, en leur apportant un appui de qualité, en vue de leur réussite. Un enseignement adapté et une pédagogie bienveillante autour de l’enfant favorisent le développement de ses capacités physiques, intellectuelles, affectives et artistiques. Nous visons la création d’un contexte favorable au bien-être et à l’épanouissement des élèves. Notre objectif final consiste à leur redonner confiance et l’envie d’apprendre.

Notre prise en charge

Pédagogique

Le parcours scolaire des enfants et préadolescents admis à l’ÉPA a été compromis par des troubles d’apprentissage et/ou du comportement, additionné souvent d’un milieu familial fragile ou en crise. Les difficultés rencontrées qu’elles soient intellectuelles, comportementales ou psychiques entravent les progrès et la capacité d’adaptation de l’élève. Celui-ci se trouve alors confiné dans une situation d’échec dont les répercussions affectent son bon développement. L’ÉPA propose un cheminement différent de l’école traditionnelle, en tenant compte des difficultés propres à chaque enfant ou jeune. 

Éducative

L’action éducative a pour objectif principal d’offrir, dans un cadre structurant et sécurisant, l’acquisition d’aptitudes personnelles et sociales. Il s’agit de permettre au jeune accueilli de se poser, d’établir un attachement (base de sécurité, confiance), de trouver un équilibre (personnel, familial, scolaire) et de préparer un projet de suite (préprofessionnel ou réintégration).

La vie partagée avec d’autres enfants, dans un petit groupe stimulant et chaleureux, permet de vivre cette période d’internat dans de bonnes conditions.

Thérapeutique

L’ÉPA travaille en équipe pluridisciplinaire et l’apport des thérapeutes internes est privilégié, selon les besoins en soins et dans la mesure des disponibilités.

Les thérapies déjà engagées à l’extérieur de l’institution peuvent être poursuivies moyennant une organisation compatible avec la vie sur place

Deux approches spécifiques

La médiation animale comme levier

Une classe de médiation animale s’est ouverte en août 2016 avec l’arrivée d’une jeune chienne TAHITI, certifiée PAM.

Sa présence et sa constance dans l’humeur sont apaisantes, stimulantes et interactives pour les élèves qui la côtoient chaque jour. Elle leur permet de se poser, d’établir une complicité avec l’animal et enfin d’être responsabilisés par les soins à lui prodiguer.

Depuis l’été 2020, un chien médiateur de la lecture vient accompagner quelques élèves. L’exercice consiste à lire un livre de son choix à voix haute à NAWA qui ne juge pas, ne corrige pas, ne critique pas. Le chien est simplement présent et se laisse caresser pendant la lecture. Il permet de lire sans gêne, sans stress ni peur d’évaluation.

Le sport, un outil dynamique

Les apprentissages ne se limitent pas à l’acquisition des savoirs fondamentaux. Il s’agit aussi de se sentir bien dans son corps, dans sa tête et d’apprendre à savoir être en groupe. Nous privilégions la pratique de diverses activités sportives pour développer ces compétences. Le rapport à l’effort physique, la persévérance dans les pratiques sportives et la fierté qui découlent des progrès contribuent à la construction d’une bonne estime de soi et d’un mental fort.

Le statut des élèves

L'internat

Selon sa situation personnelle et familiale, l’élève interne loge durant la semaine à l’institution, sur un lieu de vie. 

Il est pris en charge 24h/24 du dimanche soir au vendredi, en fin de journée. Il profite de l’ensemble du programme pédagogique et éducatif proposé par l’ÉPA et participe aux quatre camps organisés durant l’année. 

En cas de besoin et selon les disponibilités des thérapeutes, l’élève peut suivre sa thérapie sur place.

L'externat

L’élève se rend chaque matin à l’ÉPA (en taxi ou en train, selon son degré d’autonomie) et rentre après les cours par le même mode de transport.

Faisant partie intégrante de notre programme scolaire, le camp de ski annuel lui est proposé en février pour le plaisir d’apprendre les sports de glisse et expérimenter la vie communautaire.

L’externat est exclusivement réservé aux élèves vaudois.